Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Amina de Zaria – La Reine Guerrière

Amina de Zaria, (ou Aminatu) a vécu au 16ème siècle dans les Cités-Etats Haoussa (au nord-est de l’actuel Nigeria) et qui dominaient le commerce d’Afrique Noire Sub-Saharienne.

Elle est la fille de Magajiya Bakwa Turunku, le 22ème roi de Zazzaou, et a régné sur Zazzaou (actuelle Zaria) pendant plus de 34 ans.

Il existe cependant une controverse sur son statut de reine, mais il est pourtant sur qu’elle fut Gimbiya, une princesse.

En effet, Amina est née aux alentours de l’an 1533, aînée de trois frères et soeurs. Elle avait 16 ans quand son père, le puissant Bakwa de Turunku (var Barkwa Turunda), hérita du trône de Zazzau en tant que 22ème roi. Sa mère décida alors d
Amina est née aux alentours de l’an 1533, aînée de trois frères et soeurs.
Amina est née aux alentours de l’an 1533, aînée de trois frères et soeurs. e renommer la ville du nom d’une de ses filles, sa préférée ! « Zaria ».

Bien que le règne de son père ait été caractérisé par la paix et la prospérité, Amina a néanmoins choisi de passer son temps à perfectionner ses compétences militaires avec les guerriers de la cavalerie de Zazzau.

Jeune Guerrière

Contrairement au autres jeunes filles de son âge, et contrairement à sa sœur, elle ne perd pas de temps à soigner son apparence, ou encore a s’intéresser aux intrigues amoureuses, mais elle passe tout son temps à s’entrainer.

Cela l’a conduit finalement à devenir un chef de la cavalerie Zazzau.

C’est alors que durant cette époque, elle accumule de grandes richesses et de nombreuses distinctions militaires. En quelques années,  Amina mûri encore plus et devint une guerrière féroce et gagne le respect de toute l’armée de Zazzau.

Amina de zaria la Guerrière

A la mort de son père, le trône passe à son frère cadet, Karama. Elle pris alors la tête de l’armée, sans problème, car son entrainement militaire, sa force physique impressionnante qui lui vaut le surnom de fille de Nikatau (femme aussi capable qu’un homme), et le fait qu’elle avait plus d’une fois déjà commandé la cavalerie, faisait d’elle une candidate tout ce qu’il y a de plus légitime.

Après 10 ans de règne, le roi Karama meurt, et Amina dirige alors entièrement le royaume.

En effet, elle devient le vingt-quatrième heba (Roi),

Le Contexte du Règne de la reine guerrière

Le contexte du leadership de la Reine Amina était dans un Nigeria pré-coloniale, où les hommes ne se sentaient pas menacés lorsque les femmes étaient dans des positions de pouvoir.

Il faut savoir qu’à cette époque, Zazzau est situé au carrefour des trois corridors commerciaux majeurs de l’Afrique du Nord. Reliant le Sahara avec les marchés éloignés des terres forestières du Sud et l’ouest du Soudan.

C’est alors que la montée et la chute des Songhay (puissants et plus dominants) et la concurrence qui en résulte pour le contrôle des routes commerciales, incitent des guerres continuelles entre les Haoussas et leurs voisins au cours du 15e et du 16 e siècle.

Historiquement

Les citoyens de Hausaland possédaient des compétences avancées dans les arts industriels du tannage, du tissage et de la métallurgie, contrairement aux habitants des territoires voisins et des cultures environnantes, où l’agriculture restait l’activité dominante.

Entre les années 1200 et 1700, Hausaland était, en fait, chargé de parties belligérantes. Ceux-ci sont descendus dans les territoires voisins qui étaient habités par les Jukun et les Nupe au sud, dans le but de contrôler le commerce et d’étendre les communautés haoussa dans des environs plus désirables.

Les Haoussa, à leur tour, ont été conquis par intermittence pendant ces années par divers autres peuples. Le Mali, Fulani et Bornu étaient parmi les adversaires dans ces affrontements.

Exploits à la bataille de Amina de Zaria

Trois mois après avoir hérité du trône, la reine Amina se lança dans ce qui allait être la première d’une série d’engagements militaires associés à son règne.

Elle commandait un immense groupe militaire et dirigeait personnellement la cavalerie de Zazzau à travers une série de campagnes continues, se livrant bataille continuellement tout au long de sa souveraineté.

Bien que les campagnes militaires d’Amina aient été caractérisées par des efforts pour assurer un passage sûr à Zazzau et à d’autres commerçants haoussa dans toute la région saharienne, la pratique s’est révélée efficace pour étendre les limites du territoire de Zazzau aux frontières les plus importantes.

Le chroniqueur africain, P. J. M. McEwan a cité les Kano Chronicles, une traduction par Muhammed Bellow de la tradition africaine pré-coloniale basée en partie sur des écrits haoussa anonymes, qui ont déclaré :

« La reine guerrière a conquis toutes les villes du nord jusqu’à Kwararafa et celles du sud jusqu’à Nupe. »

Amina a dominé toute la région, ainsi que les routes commerciales connexes reliant le Soudan occidental avec l’Égypte à l’est et le Mali au nord.

Conformément à la coutume du temps, elle a recueilli des hommages de noix de cola et d’esclaves mâles de ses villes sujettes.

Aussi, Amina construit des murs autour des campements des territoires qu’elle a conquis « Ganuwar Amina ou Murs d’Amina ». Cette idée est devenu le prototype pour les fortifications utilisés dans tous les États Haoussa.

Certains des murs ont survécu dans les temps modernes; ainsi son héritage est resté ancré dans la culture et le paysage de ses cités-États Hausa natives.

Redoutable, Puissante, Forte, sont des termes qui caractérise Amina. Selon la légende, Amina a refusé de se marier et a plutôt pris un mari temporaire des légions d’ennemis vaincus après chaque bataille.

Ses escapades légendaires fait d’elle le modèle de la série télévisée Xena: Princesse guerrière. Aujourd’hui, sa mémoire représente l’esprit et la force de la féminité.

S'il vous plaît suivez et "aimez" nous:

3 pensées sur “Amina de Zaria – La Reine Guerrière

  • janvier 23, 2019 à 7:32
    Permalink

    Merci les histoire nous avons toujours besoin d’être rapeler. Si c’est possible je voudrais avoir c’est histoires dans ma boite Email

    Répondre
    • janvier 23, 2019 à 9:28
      Permalink

      Ok, nous allons mettre en place une Newsletter, et vous pourrez recevoir ces articles par mail.

      Répondre
  • janvier 23, 2019 à 12:07
    Permalink

    Belle histoire. Chapeau à l’équipe pour le travail. J’aimerais beaucoup en recevoir dans ma boite mail. Cela m’aiderait dans ma profession. Merci encore.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *