Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La Reine de Saba, ou Sheba: Grande Reine d’Afrique

Dans l’antiquité, les femmes noires étaient réputées pour leur grande beauté, leur charisme et leur forte personnalité. Depuis longtemps, l’Ethiopie avait été dirigée par une lignée de reines qui se devaient d’être vierges, dont Makeda, la Reine de Saba, ou de Sheba.

Selon la bible, le Roi Salomon d’Israël décida de construire un immense temple. Et pour ce faire, il envoya des messagers dans plusieurs pays étrangers, dont l’Ethiopie.

A son arrivée dans ce pays peuplé de Noirs, il fût frappé par la beauté de ses femmes, jusque là inconnues pour lui.

Il rencontra Tamrin, un des sujets et négociant de la Reine Makeda, avec qui Il décida de commercer. C’est ainsi qu’il le fit venir en Israël et ce dernier fut impressionné par le Roi Salomon et sa jeune nation.

L’envoyé de la Reine de Sheba resta marqué par la sagesse et la compassion du Roi envers son peuple. Et, à son retour, il ne manqua pas de raconter son voyage à la Reine Makeda.

La souveraine fut envahie par le désir de visiter ce pays et de rencontrer ce Roi Salomon dont la sagesse était connue au delà de ses terres.

Elle voulait voir tout ce que Tamrin lui avait raconté de ses propres yeux.

La Visite de la Reine de Sheba

Salomon fut prévenu à l’avance de l’arrivé de la reine, et fit demandé qu’un appartement spécial lui soit construit dans le pays.

Comme elle se l’était promise, la reine vint rendre visite à Salomon, chargée de cadeaux:

  • De l’or,
  • Des pierres précieuses,
  • Des épices, etc.

Le Roi et son peuple furent éblouis par cette grande femme noire aux traits fins et majestueux d’une beauté époustouflante.

A son arrivée, Makeda se vit offrir les meilleurs mets et les plus beaux vêtements. Ce qui ne lui déplut guère vu qu’elle avait pour coutume de se changer plusieurs fois par jour.

Le roi Salomon, finalement ivre d’amour pour la reine Éthiopienne, est allé jusqu’à lui installer un trône près du sien.

Et bien qu’il possède un harem de plus de 700 épouses et concubines, il n’avait d’yeux que pour cette jeune vierge Éthiopienne.

Salomon s’imagina avoir un enfant avec la Reine de Sheba. Un fils pour assurer sa lignée majestueuse africaine.

Six mois plus tard, elle lui annonça qu’elle voulait regagner l’Ethiopie.

Le Banquet de la Reine et la nuit au Palais

Salomon organisa alors un somptueux dîner d’adieu pour la souveraine, un grand banquet donné en son honneur dans son palais.

Et à la fin du dîner, le roi  invita la Reine Makeda à passer la nuit dans le palais.

Elle accepta, Salomon jurant qu’il ne tenterait rien contre elle, après qu’elle-même a juré qu’elle ne lui volerait rien.

Le repas ayant été particulièrement épicé, Makeda se réveille en pleine nuit assoiffée.

Lorsqu’elle s’empare d’une carafe d’eau, Salomon apparaît, lui rappelant son serment.

Ce à quoi elle répond : « Ignore ton serment. Laisse-moi simplement boire de l’eau. »

Le Roi brisa ainsi son serment et passa la nuit avec la somptueuse et pur Reine de Saba.

Cette même nuit, Salomon fait un rêve où il voit le soleil se lever sur Israël. Méprisé par les juifs, le soleil se déplace vers l’Éthiopie où il rayonne.

Le jour d’après, avant son départ d’Israël, le roi plaça un anneau sur sa main et lui dit:

« Si vous avez un fils, donnez-lui ceci et envoyez-le moi ».

Le retour de Makeba en Ethiopie

Après son retour à Sheba, la Reine Makeda se rendit compte qu’elle était en effet enceinte. Elle eut un fils, qu’elle nomma Baina-lekhem (bin al-hakīm, « fils de la sagesse » ou « Fils-du-sage-homme »), et éleva comme prince, le seul héritier au trône.

Une fois adulte, le jeune homme voulu rendre visite à son père et la reine prépara son voyage, et cette fois-ci, dirigé par Tamrin.

Elle envoya un message à Salomon pour qu’il oigne leur fils comme roi de l’Ethiopie. Seulement les mâles qui descendraient de leur fils devraient régner sur Sheba.

Salomon et les juifs se réjouirent de l’arrivée du jeune prince en Israël. Le roi l’oignit comme la reine l’avait demandé. IL renomma son fils Ménélik, ce qui signifiait « comme il est beau ».

Bien que Salomon ait eu beaucoup d’épouses, une seule avait eu un fils, Réhoboam, un garçon de sept ans. Ainsi le roi  pria Ménélik de rester, mais le jeune prince ne voulu pas.

Salomon appela donc ses chefs et nobles pour leur annoncer qu’il renvoyait son fils aîné en Ethiopie. En plus, il décida qu’ils accompagnent Ménélik afin de devenir ses conseillers et dirigeants.

Cependant, les fils des conseillers virent ce départ et cet égard envers Ménélik d’un mauvais œil. Avant le départ Azarya, le fils du grand prêtre vole l’arche d’alliance. Il manigance et fait croire à Ménélik qu’il s’agit là d’un don de son père et l’emporte en Éthiopie.

Lorsque Salomon l’apprend, il donne l’ordre aux prêtres de garder le silence sur ce vol et de placer une copie de l’arche à l’intérieur du temple. Afin d’éviter tout incident diplomatique et aussi éviter de froisser son fils aîné.

De nos Jours

Ménélik retourna à Sheba et, régna avec sagesse. Sa célèbre lignée a continué à exister jusqu’au 20ème siècle et on en trouve encore de nos jours à travers le sigle d’Ethiopie « conquête du lion de Judah » descendance directe du Roi Salomon et de la Reine de Sheba.

S'il vous plaît suivez et "aimez" nous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *