Poème du Burkina-Faso – Une carte postale

Poème du Burkina-Faso – Une carte postale

Afrique Réveil vous propose un poème du Burkina-Faso de Frédéric Pacéré TITINGA.

Poème du Burkina-Faso de Frédéric Pacéré TITINGA

Avocat, chef traditionnel, homme de lettres et de culture, il est le fondateur du Musée de Manéga au Burkina Faso. Il fait ses études dans son pays natal, puis au Sénégal et en Côte d’Ivoire, avant d’émigrer en France dans le cadre de ses études doctorales. Il a publié plus de 20 livres et a reçu la médaille d’honneur de l’Association des écrivains de langue française (ADELF).

En 1982, il reçoit le Grand prix littéraire d’Afrique noire pour deux de ses travaux : Poèmes pour l’Angola (1982) et La Poésie des griots (1982).

Il est membre du comité international 17 octobre qui promeut la journée mondiale du refus de la misère.

Poème du Burkina-Faso – Une carte postale

Tu m’enverras une carte postale,

De la douceur des eaux,

De la chaleur des lumières !

Ici,

Le Soleil

Fera place à la Lune,

La Lune

Au nuage,

Le nuage

À la nuit,

Envoie-moi une carte postale !

Tu m’enverras cette lumière des nuits,

Des profonds cratères des Vésuves !

Tu m’enverras ce diamant des ténèbres,

De la froideur des Igloos !

Ici, Le Soleil

Fera place à la Lune,

La Lune

Au nuage,

Le nuage

À la nuit,

Envoie-moi une carte postale !

Frédéric Pacéré TITINGA

Refrains sous le Sahel

Éditions L’Harmattan, 1976

Voir aussi: JE CHANTE L’HOMME de BERNARD B. DADIÉ

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :