Ahmadou Ahidjo, Discours d’indépendance – Cameroun le 1er janvier 1960

Ahmadou Ahidjo, Discours d’indépendance – Cameroun le 1er janvier 1960

Ahmadou Ahidjo Babatoura (né le 24 août 1924 à Nassarao, près de Garoua, Cameroun français – mort le 30 Novembre 1989 à Dakar, Sénégal) est le premier président de la République du Cameroun.

Fils d’un chef peul (foulbé) de religion musulmane, Ahidjo intègre l’administration française comme télégraphiste puis opérateur radio.

Il mène des études primaires a Garoua et à l’Ecole supérieure d’administration de Yaounde (dont le but est de former en trois ans les agents pour les différents postes dans l’administration).

Ses condisciples sont entre autres:

  • Félix Sabbal-Lecco, Ministre sous son gouvernement , 
  • Abel Moumé Etia, premier Ingénieur camerounais de la météorologie
  • Et Jean-Faustin Betayéné, Ministre des affaires étrangères du Cameroun fédéral.

Entre 1942 et 1946, Il est fonctionnaire des PTT, avant son entrée en politique.

Ci-dessous, un extrait de son discours d’indépendance;

« Nous savons tous qu’il n’y a pas de dignité pour ceux qui attendent tout des autres.

Que cette indépendance que nous venons d’obtenir ne serait qu’un leurre si nous ne pouvions l’assurer dans la réalité quotidienne.

Nous sommes décidés à lui donner une existence qui ne soit pas seulement de façade. Nous serons jugés sur nos actes.

Le monde attend de nous que nous lui fournissions la preuve de notre sérieux, de notre capacité à nous diriger nous-mêmes. »

Ahmadou Ahidjo, 1er Président de la République du Cameroun

Archives

La Rédaction

Un commentaire sur “Ahmadou Ahidjo, Discours d’indépendance – Cameroun le 1er janvier 1960

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :