L’Ouganda encourage la mode africaine et la consommation locale

Les vêtements sont l’un des produits qui changent au fil des saisons et commencent à gagner une plus grande part de marché. Notamment au sein de la population des vacanciers et touristes. Bien que la mode africaine soit en plein essor, elle pénètre difficilement les habitudes de sa population.

Selon l’association Ougandaise des manufacturiers, l’Afrique de l’Est dépense environ 350 millions de dollars américains en vêtements importés.

Une croissance qui a vu la mode africaine lutter pour établir un marché sur le continent. 

Mais la fashion Awards de Kampala, la capitale de l’Ouganda, espère attirer l’attention. Et développer le marché à travers des événements comme les septièmes Abryanz Style & Fashion Awards à Kampala, la capitale de l’Ouganda.

La mode Africaine

‘‘Les prix ont eu un impact sur les designers ougandais et africains de manière qu’aujourd’hui, vous pouvez voir beaucoup de collaborations, vous pouvez voir des designers ougandais sur la scène nigériane, des designers nigérians sur la scène ougandaise. La scène ougandaise veut travailler dans toutes ces créations et établir de plus grands réseaux. Il y a tellement de designers que j’ai rencontrés sur la même plateforme, nous les avons vus faire des collections ensemble. Ils s’invitent par ci, par là.

Et puis, nous avons aussi une race de très jeunes créateurs qui participent aux expositions que nous faisons qui mènent aux Prix.

Si sur plus de 100 créateurs, chacun apportait une pièce iconique et apprenait chez d’autres gars, ce serait quelque chose d‘énorme. Cela a à peu près ouvert des marchés, il a ouvert des collaborations… Un peu comme différents réseaux.’‘

Explique Brian Ahumuza, organisateur des Abryanz Awards.

La mode Africaine en Afrique

La mode africaine est évaluée à plus de 15 milliards de dollars américains. Mais l’industrie peine toujours à se faire accepter de son propre continent

‘‘Il y a encore un peu de laxisme dans le respect de la mode africaine, en particulier par les Africains eux-mêmes. Vous trouvez une situation ou quelqu’un préfère acheter une marque Gucci ou Prada, que d’acheter quelque chose… C’est africain, parce que dans leur esprit, ils pensent que le produit Prada ou Gucci est de bien meilleure qualité… Ce qui est vrai. Mais je pense, comme je l’ai dit, que:

  • Si nous avions nos propres matières premières, nous serions en mesure de faire correspondre le genre de produits fabriqués par des marques comme Gucci et Chanel.’‘ Ajoute Gloria Haguma, experte de la mode africaine.

Les créateurs de mode en Afrique se tournent maintenant vers la marque. Avec des célébrités et le marketing via les plateformes de médias sociaux, en particulier Instagram et Facebook  
L’industrie mise sur la jeune population du continent. Et espère de nouvelles politiques gouvernementales sur les matières premières pour habiller encore plus l’Afrique et le monde…

Source: Africanews

Voir Aussi: Du made in Africa pour l’Afrique

S'il vous plaît suivez et

Une pensée sur “L’Ouganda encourage la mode africaine et la consommation locale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *