Fatou Sow NDIAYE – La main de maman

Fatou Sow NDIAYE – La main de maman
Fatou Sow NDIAYE

Afrique Réveil vous propose un poème de Fatou Sow NDIAYE, écrivain et poète du Sénégal.

Elle est née à Tivaouane en 1937.

Membre fondatrice du Comité international des femmes écrivains PEN (IPWWC).

Écrivaine, elle a participé à de nombreuses activités internationales dont:

  • Le 7e Congrès des poètes tenu à Marrakech en 1984
  • Ensuite, les Soirées Poétiques de Struga en Yougoslavie en 1985
  • Puis, le Festival de poésie de Louvain en Belgique en 1986
  • Et après, le Symposium littéraire contre l’apartheid de Brazzaville en 1987,
  • Enfin, le 5e Congrès mondial du PEN-International à Toronto en 1989,
  • Et aussi, le Salon des poètes de Lyon en 1990, etc.

Elle a publié entre autres “Fleurs du Sahel“, “Takam-Takam” (Devine, mon enfant devine), “Takam-Tikou ” (J’ai deviné), “Le mouton d’Aminata Abidjan“, et plusieurs de ses textes ont été montés par la Radio Télévision Sénégalaise.

Institutrice pendant de très nombreuses années, elle s’occupe de promouvoir les activités de la jeunesse et de l’Enfance dans le cadre de FALIA Productions Enfance.

La main de maman de Fatou Sow NDIAYE

Ouvre ta main, maman.
Papa m’a dit qu’elle contient
Tous les secrets du monde.
Pourquoi la lune
Ne descend-elle pas éclairer notre case?
Dans quel pays se trouve-t-elle, la nuit
Quand elle n’est pas chez nous?

Takam-Takam, Devine, mon enfant, devine!
Les Nouvelles Éditions Africaines, 1981

Voir aussi : Poème du Sénégal: Afrique mon Afrique, de David Diop

La Rédaction

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :