Le fleuve Bia d’Aboisso – Découverte en Côte d’Ivoire

Le fleuve Bia d’Aboisso – Découverte en Côte d’Ivoire

La Bia est un fleuve d’Afrique de l’Ouest qui traverse le Ghana et la Côte d’Ivoire. Elle prend sa source à l’ouest de Sunyani au Ghana où se situent les 2/3 des 300 km de son cours. Ensuite, elle se jette dans l’océan Atlantique par la lagune d’Aby en Côte d’Ivoire. En effet, son bassin couvre près de 10 000 km.

fleuve Bia

Et, en 1959, un barrage fut construit sur son cours à Ayamé, créant un lac artificiel, le lac d’Ayamé.

Aboisso et le fleuve Bia

Aboisso est une ville située dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, à 116 km à l’est d’Abidjan.

En effet, capitale de la région du Sud-Comoé, c’est l’une des localités proches de la frontière du Ghana.

Aboisso

Ainsi, le peuple dominant et propriétaire coutumier des terres est l’ethnie AgniSanwi appartenant au groupe Akan venu de l’actuel Ghana.

La Bia

En effet, cette ville fait partie du Royaume du Sanwi et le nom « aboisso » semble provenir de « eboué nyansou ».

Et qui, en langue agni, signifie « sur la pierre ».

Alors, la ville d’Aboisso est sur le cours inférieur du fleuve Bia.

Et, les premières explorations de la Côte d’Ivoire réalisées par Marcel Treich-Laplène sont parties d’Aboisso.

Origine du nom

La création de la ville d’Aboisso remonte dans les années 1700. Alors, Aboisso se dit en langue locale agni « èbuèsu ». Et cela se traduit par « sur le caillou » en français.

En effet, allusion selon certains, au relief rocheux de la région.

De plus, une autre explication, plus anecdotique, rapporte que:

Les premiers Européens arrivés dans la région rencontrèrent des enfants qui jouaient sur une pierre. Aussi demandèrent-ils aux enfants le nom de la localité. Les enfants pensant que ces blancs leur demandaient ce qu’ils faisaient répondirent qu’ils jouaient «...sur le caillou ».

Administratif

Sur le plan administratif, la localité d’Aboisso est un chef-lieu de commune, de sous-préfecture, et de département. En effet, le département d’Aboisso a une population estimée à plus de 307 852 habitants.

Et, la ville d’Aboisso appartient au district de la Comoé et constitue surtout le chef-lieu de la région du Sud Comoé, l’une des 31 régions administratives de la Côte d’Ivoire.

Le top 3

1- La Bia

La Bia est un fleuve qui parcourt la ville d’Aboisso. Long de 300 km, il prend sa source au Ghana voisin.

Son bassin couvre près de 10 000 km2 et se jette dans l’océan Atlantique par la lagune Abi.

A la faveur de la construction des barrages d’Ayamé 1 et 2, il a fait l’objet d’un réaménagement partiel qui en a fait le point de passage obligé.

2- La cour royale de Krindjabo

La cour royale de Krindjabo est la capitale du royaume Sanwi dont fait partie Aboisso.

Cette cour se présente comme un lieu de rassemblement, de célébration, mais aussi de règlement de conflits et d’autres affaires litigieuses entre tous les fils et toutes les filles de la région.

Elle est aussi le théâtre de la fête des ignames, la fête de générations qui réunit chaque année la communauté des Agni-Sanwi et est connue dans le monde comme le ‘’village ivoirien’’ de Michael Jackson. 

3 – Le parc des îles Ehotilé

Situé à l’est de la Côte d’Ivoire, à quelques encablures de la ville, le parc des îles Ehotilé est un archipel de six îles couvrant une superficie totale de 550 ha.

C’est un véritable parc marin qui, depuis sa création en 1974, regroupe plusieurs espèces d’oiseaux majoritairement aquatiques.

On y dénombre plus de 128 espèces d’oiseaux, reparties en 35 familles : des mammifères atypiques tels que les lamantins, les chauves-souris, bref, une faune propice à la recherche sur le milieu aquatique en toute quiétude.

La Rédaction

La Rédaction

Un commentaire sur “Le fleuve Bia d’Aboisso – Découverte en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :