Conte du Sénégal – Qui peut m’aider à mettre cette charge sur ma tête ?

Afrique Réveil Vous propose un conte du Sénégal.

Il était une fois une femme enceinte qui était allée chercher du bois mort.

Lorsqu’elle eut rassemblé la quantité voulue, elle n’eut personne pour l’aider à poser la charge sur sa tête.

Alors elle appela :

  • Quelle créature de la forêt, pourrait m’aider à mettre cette charge sur ma tête ?

Le margouillat se présenta. La femme lui dit :

  • Ôte-toi de là, tu ne peux pas !
  • Quelle créature de la forêt pourrait m’aider à mettre cette charge sur ma tête ? répéta-t-elle.

Le lézard vint. Elle lui dit :

  • Ôte-toi de là, tu ne peux pas!
  • Quelle créature de la forêt pourrait m’aider à mettre cette charge sur ma tête ? dit-elle encore.

Le lion vint. Elle lui dit :

  • Toi, tu en es capable.
  • Si je t’aide, que me donneras-tu en retour ? demanda le lion.
  • Ce que je porte dans mon ventre, répondit-elle.
Njogoy le lion l’aida ; la femme s’en retourna au village où elle accoucha d’un garçon du nom de Samba.

Le lion attendit avec impatience quelques années, puis un jour, il se dirigea vers le village et demanda à Samba :

  • Peut-on te manger ou faut-il encore attendre ?

La femme dit :

  • Attends encore, le moment n’est pas venu.

Le lion s’en retourna, attendit un certain temps, puis revint au village et dit :

  • Peut-on te manger ou faut-il encore attendre ?
  • Il reste encore un mois, répondit la mère.

Samba décida un matin :

  • C’est moi qui vais faire paître le troupeau.

Et il partit. Le lion vint en son absence.

  • Peut-on le manger ou faut-il encore attendre ?
  • Le voilà qui vient de partir au troupeau, répondit la mère.

Le lion attendit, attendit, puis il alla trouver le garçon à l’enclos :

  • Est-ce bien Samba ?
  • Oui, c’est moi.
  • Peut-on te manger ou faut-il encore attendre ?
  • On peut me manger, dit Samba !

Ils se ruèrent l’un sur l’autre et se mirent à se battre, à se battre !… Samba tua le lion, lui coupa une griffe et retourna au village.

A son arrivée, sa mère lui servit à souper. Il en mangea un peu, puis enfouit la griffe dans le restant du couscous. Il dit :

  • Mère, viens prendre le plat.

La mère prit le plat et aussitôt se mit à manger. A peine avait- elle avalé une bouchée que la griffe lui resta dans la gorge. Elle s’évanouit. Alors que tout le monde s’affairait, Samba ne disait mot. Lorsqu’il la sentit près de mourir, Samba lui donna une grande tape dans le dos et la griffe tomba par terre. Il lui dit :

  • Voilà le lion à qui tu m’avais donné en gage !
Et la mère fut couverte de honte. 
Conte du Sénégal.
S'il vous plaît suivez et

Une pensée sur “Conte du Sénégal – Qui peut m’aider à mettre cette charge sur ma tête ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *