Modibo Keïta – Discours d’indépendance du Mali, le 22 septembre 1960

Modibo Keïta – Discours d’indépendance du Mali, le 22 septembre 1960

Modibo Keïta, est un homme politique malien. Il est le premier président de la République du Mali entre 1960 et 1968.

 En effet, Panafricaniste et Tiers-mondiste convaincu, il partage cette conviction avec les grands nationalistes de son temps, comme:

  • Mouammar Kadhafi, de Libye, 
  • Gamal Abdel Nasser d’Égypte, 
  • Kwame Nkrumah du Ghana, 
  • Ahmed Ben Bella d’Algérie, 
  • Nehru d’Inde.

Alors, très vite, Modibo Keïta adhère à plusieurs associations. Et, il fonde avec Mamadou Konaté, l’« Association des lettrés du Soudan » qui deviendra par la suite le « Foyer du Soudan ». Puis, il s’investit dans les activités culturelles et anime le groupe « Art et Travail ».

Ensuite, en 1937, il fonde avec le Voltaïque Ouezzin Coulibaly le « syndicat des enseignants d’Afrique-Occidentale française ».

Et, Il devient membre du « Bloc soudanais » créé par Mamadou Konaté.

Alors, en 1943, Modibo Keïta fonde avec son ami Jean Marie Koné la revue L’Œil de Kénédougou dans laquelle il critique le pouvoir colonial.

Après la Seconde guerre mondiale, il est cofondateur et secrétaire général de l‘Union soudanaise et adhère en 1946 au Rassemblement Démocratique Africain (RDA). Considéré par le régime colonial comme un dangereux opposant, il est interné quelque temps en 1946.

Puis, en 1948, il est élu conseiller général du Soudan français au titre de la circonscription de Bamako-Kita. En 1953, il est élu conseiller de l’Union française. Le 26 novembre 1956, il devient maire de Bamako et est élu député à l’Assemblée nationale française dont il devient vice-président.

De plus, Il siègera deux fois comme secrétaire d’État dans les gouvernements français de la Quatrième République :

  • Secrétaire d’État à la France d’Outre-mer du gouvernement Maurice Bourgès-Maunoury (du 17 juin au 6 novembre 1957) ;
  • Secrétaire d’État à la présidence du Conseil du gouvernement Félix Gaillard (du 18 novembre 1957 au 14 mai 1958).

Extrait du discours d’indépendance de Modibo Keïta

Ainsi, le 20 juillet 1960, Modibo Keïta est nommé chef du gouvernement de la Fédération du Mali (qui regroupe le Soudan français et le Sénégal). Puis, après l’éclatement de cette fédération, le 22 septembre 1960, il proclame l’indépendance du Soudan français qui devient la république du Mali. Il en prend la présidence.

« Le mot “Mali” continuera à résonner comme un gong sur la conscience de tous ceux qui ont œuvré à l’éclatement de la Fédération du Mali ou qui s’en sont réjouis. Nous restons mobilisés pour l’idée de la Fédération, qui, malgré tout, demeure une semence virile de l’unité africaine. Nous avons perdu une partie, mais nous gagnerons la manche, Inch Allah. Les puissances d’argent, les forces rétrogrades et impérialistes n’y pourront rien. »

Modibo Keïta

La Rédaction

La Rédaction

Un commentaire sur “Modibo Keïta – Discours d’indépendance du Mali, le 22 septembre 1960

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :